• 2015

     

    2015

     

    L'an 15 arrive, tout cabossé encore de 14, tout inquiet des batailles à affronter MAIS avec le champ libre pour l'union des forces, pour les cris à l'unisson, pour les rires anarchiques, pour la nouvelle configuration des mondes, pour la paix avec les morts, pour la joie avec les vivants, pour les voyages à faire, à refaire et à écrire, pour le présent et ses chatouilles, pour les déclarations d'amour, d'amitié, pour les rencontres, les histoires inouïes, les textes qui te prennent l'âme et t'en font un manège, les plongeons, les engueulades quand il faut, les émancipations, les respirations profondes, l'embrasement des peaux amoureuses, les complicités tendres, les grands calmes, les grands vertiges, les grands refus, les grands OUI.

    Belle année à tous, et à tous ceux que je ne prends pas assez le temps d'appeler, de voir, mes pensées de 15 les plus sincères, les plus fortes.

    *

    Et du côté du Petit Oiseau et de ses révolutions sur lui-même, 2015 sera l'année de grands et beaux spectacles: Le Chagrin fin mars avec la Cie des Hommes Approximatifs et Les Puissantes à l'automne avec la Cie Didascalies.

    Et puis, pour en faire une année brûlante, ce sera celle de la sortie de mon nouveau livre chez Quartett, Les Feux de poitrine, au mois de mars! (premier livre publié depuis 2012, mais rassurez-vous, je n'attendrai pas si longtemps avant le prochain!).

    Alors continuez à passer par là et à me faire signe si vous voulez en savoir plus!

     

    « Les vagues à l'eauUn texte dans les cahiers du TNP »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    pauline
    Lundi 5 Janvier 2015 à 22:54

    Hâte de lire Les feux de Poitrine!!! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :