•  

     

    Denis Lavant reprend Alors Carcasse / Facebook live / bibliothèque municipale de Lyon

     

     

    De report en report, la reprise de la lecture d'Alors Carcasse par Denis Lavant aura lieu demain, à la bibliothèque municipale de Lyon, à partir de 18H30.

    C'est dans le cadre de l'exposition "Sous les mains de qui aurait l'audace", célébrant les 40 ans de Cheyne.

    Malheureusement sans public, vous pourrez suivre la rencontre menée par Benoît Reiss, puis la lecture de Denis Lavant, sur le compte Facebook de Cheyne éditeur, ou bien en suivant le lien Zoom sur le site de la bibliothèque.

    Première expérience pour moi de rencontre par réseau social interposé, j'aurais préféré vous regarder dans les yeux vous serrer la main et échanger autour d'un verre, mais disons que ce n'est que partie remise.

    A demain, 18H30, chez vous, donc.

     

     

     

     

     

     EDIT: Voici le lien pour assister après coup à la rencontre et lecture sur la page Facebook de Cheyne ou ici.

    Et vers un article à propos de cette lecture. 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Alors Carcasse dans les Carpates

     

    (photo touristique non contractuelle)

     

    Alors Carcasse sera mis en lecture au festival international de Sibiu!

    Dans cette fin de saison un peu folle, après avoir présenté la nouvelle saison de Béthune et conclu l'aventure Escales / Odyssée avec les collégiens de Sallaumines, je prendrai l'avion pour la Roumanie et le festival international de Sibiu. On me glisse dans l'oreillette que c'est en Transylvanie, au pied des Carpates, ce que j'ignorais quand j'ai accepté l'invitation...

    Différents textes français seront lus, dans le cadre de l'année France-Roumanie.

    Si vous passez justement par les Carpates à ce moment-là, c'est le 18 juin à 14h!

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Alors Carcasse, par Bérangère Vantussi et la Cie Trois Six Trente

     

    Alors Carcasse est un récit épique contemporain mettant en scène Carcasse, personnage fragile et burlesque, qui décide de s’arrêter.

    De participer.

    Au monde.

    Au Flux.

    A l’efficacité, aux injonctions diverses.

    Une épopée intérieure au cours de laquelle Carcasse se confronte à lui-même et à Plusieurs - autre figure fondatrice du récit - pour se construire.

    Le texte de Mariette Navarro ne laisse pas en paix, il ne finit jamais d’ouvrir de nouvelles portes de sens et de changer les échelles de notre perception. Il nous saisit - tantôt Carcasse, tantôt Plusieurs - au plus près de notre désir d’émancipations héroïques, de nos peurs, nos envols et nos contradictions.

    Après deux semaines de répétition, le plateau est jonché de tiges en bois comme celles qui servent à animer des marionnettes. Pourtant il n’y a pas de marionnette. En tous cas pas de « bonhomme ». Mais toutes ces tiges s’avèrent des instruments incroyables pour inventer un jeu, nous permettant de construire et déconstruire et reconstruire Carcasse, à plusieurs, dans un grand mouvement continu et organique.

    Sur scène, ils sont cinq comédiens, comédiennes, marionnettistes et un peu clowns, formant un choeur. Et si parfois Carcasse est incarné, ce n’est que de manière fugace...

    Des corps et des tiges. Plusieurs et Carcasse.

    Bérangère Vantusso - décembre 2018

     

     

    Alors Carcasse 
    de Mariette Navarro
    Mise en scène Bérangère Vantusso
    Avec Boris Alestchenkoff, Guillaume Gilliet, Christophe Hanon, Stéphanie Pasquet, Sophie Rodrigues

    Dramaturgie Nicolas Doutey
    Collaboration artistique Philippe Rodriguez-Jorda
    Scénographie Cerise Guyon
    Costumes Sara Bartesaghi-Gallo
    Création sonore Géraldine Foucault
     
    SAISON 2019/2020 (en construction)
    . Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes,
    Charleville-Mézières
    . Studio-Théâtre de Vitry et le Théâtre Jean-Vilar
    de Vitry-sur-Seine
    . Marionnettes, Festival international, Neuchâtel et le TPR-La Chaux-de-Fonds
    . Le Manège, scène nationale de Reims
    . Théâtre de Sartrouville, CDN des Yvelines
    . L’Entracte, scène conventionnée de Sablé-sur-Sarthe
    . Manufacture des Oeillets - CDN d’Ivry
     
     
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Ce soir et demain, à Poitiers, les étudiants du Conservatoire, de l'Essi, de l'Université,  présentent le travail qu'ils ont fait ensemble autour d'Alors Carcasse, sous la direction de Jean-Luc Verna. C'est au TAP, et dans le cadre du festival A Corps. (ce qui sonne plutôt bien, pour Carcasse).

    J'avais eu la chance de passer quelques jours avec les étudiants du Conservatoire en janvier, autour, particulièrement, de Carcasse et de Nous les vagues, sur lesquelles ils vont continuer à surfer cette fin de saison avec Etienne Pommeret. Un groupe sympathique, exigeant et ouvert aux écritures d'aujourd'hui. Une rencontre précieuse, qui n'aurait pas été possible sans Jean-Pierre Berthomier.

    Une grande pensée à tous pour ce soir.

    (Et merci pour cette photo, reçue pour mon anniversaire!)

     

    Alors Carcasse à Poitiers

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Attention, Alors Carcasse est de retour, au mois de décembre à Fontenay-sous-Bois. C'est la suite de la rencontre de ce texte avec Stéphanie Daniel et Frédéric Andrau. C'est à la Halle Roublot les 3, 10 et 13 décembre.

    J'y serai le 13, pour un temps de rencontre à l'issue de la représentation.

     

     

    Alors Carcasse en décembre

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique