• Au pays d'Enhaut

     

    Petite exception (prévue de longue date) dans le rythme des répétitions valentinoises, pour me rendre deux jours en Suisse, au pays d'Enhaut, et y lire des extraits d'Alors Carcasse dans le cadre de l'automne littéraire de Gstaad

    J'étais pour ma part à Château d'Oex et Rougemont, et il faut avouer que ce n'était pas désagréable. 

     

    Au pays d'Enhaut

      

    Au pays d'Enhaut

     

    Au pays d'Enhaut

     

    Cette invitation s'inscrit dans la suite de ma rencontre avec la fondation Robert Walser l'année dernière, et du prix du premier livre reçu à cette occasion. Comme un dialogue, qui se poursuit de loin en loin avec le grand auteur, ses paysages (même si ce n'était pas là tout à fait sa région), mais aussi avec ceux qui font vivre la littérature francophone et germanophone, par-delà les frontières de la Suisse. J'étais heureuse de revoir Samuel Moser, directeur de la fondation Walser, un an et demi après la remise du prix à Bienne, de lui raconter les nombreux voyages de Carcasse, de pouvoir en rêver d'autres pour la suite.

    De lire des passages de la géologie de Carcasse, y trouver de nouveaux échos dans les sommets d'ici. 

    Je n'en perds pas pour autant de vue le projet en cours, petit clin d'oeil à Elle brûle en me promenant parmi les chalets:

     

    Au pays d'Enhaut

     

      

    « Par conséquentNo es una crisis / Nous les vagues »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :