•  

    Redoublant la canicule, voilà que mes textes ont fait transpiré pendant tout le mois de juillet la quinzaine de comédiens inscrits au stage animé par François Rancillac, assisté de Christine Guênon, au théâtre de l'Aquarium.

    Jeudi, veille du dernier jour de stage, ils m'ont fait le cadeau de me présenter leurs projets, et j'ai pu mesurer en quelques heures la qualité et l'intensité du travail abattu, de défrichage et de dramaturgie, puis de mise en scène et de jeu, pour trouver chaque fois une proposition scénique, un espace et un parti-pris. Touchée, bien sûr, et rassurée, qu'il y ait eu matière à partage et jeu, parce que, malgré les années qui passent, j'ai plutôt l'impression d'avancer dans le doute, et d'avoir peur de plus en plus que tout cela ne tienne pas, peur de la fausse piste en permanence.

    Et puis la distance du temps par rapport à certains textes me les a fait redécouvrir, les regarder comme extérieurs à moi et rire des situations qu'ils pouvaient générer sur un plateau.

    Me redire, aussi, à quel point, étant peu (c'est peu dire) metteure en scène moi-même, ces prises de relais sont précieuses et éclairantes, et que sans cela, sans ces tentatives, sans cette énergie et cette confiance dans les textes (ceux qui travaillent au plateau n'ont pas le choix d'avoir plus confiance que moi-même dans l'écriture), écrire serait tout petit, beaucoup plus petit.

     

    Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

    Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

    Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

    Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

    Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Une île par les amateurs du théâtre de l'Aquarium

    Une île par les amateurs du théâtre de l'Aquarium

    Une île par les amateurs du théâtre de l'Aquarium

    (c) Théâtre de l'Aquarium

     

    Après une saison de travail, les 23 amateurs du théâtre de l'Aquarium, dirigés par la metteure en scène Aurélie Van Den Daele, présenteront Une île, texte co-écrit avec Samuel Gallet lors de notre résidence béthunoise en 2016.


    Le samedi 2 juin à 20h et le dimanche 3 juin à 16h

    L'occasion d'un travail choral pour eux, en lien avec ma résidence au théâtre de l'Aquarium qui se prolonge encore jusqu'à l'automne prochain.

    Toutes les informations ici.

    Mise en scène Aurélie Van Den Daele
    avec Georges Antunes, Leila Azeddine, Faïza Belhadj, Nöelle Bordin, Amandine Chabaneix, Philippe Chotard, Catherine Dalichoux, Erica Davesne, Florence Delat, Axel Demorgon, Muriel Dragoni, Marielle Dumestre, Manon Grimaud, Christine Gudin, Ghislain Guellerin, Magali Le Gouallec, Annie Lohyer, Marijo Rouquette, Rosanna Sabbatier, Claire Salomon, Sophia Sebille, Sophie Troullier, Francesca Zito.

     

    Et pour se remettre la pièce en mémoire:

     


    Une grande vague submerge le Nord de l’Europe et ce petit territoire devient une île coupée du reste du monde. Les habitants s’y organisent sur plusieurs générations, réinventent une nouvelle façon de vivre ensemble, décident ce qu’ils veulent garder ou non de l’ancien monde. Un matin, la mer disparaît à nouveau et ouvre pour les habitants la vertigineuse possibilité de repartir...

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    En résidence cette saison au théâtre de l'Aquarium

     

    Avant de couper pour quelques jours, et de reprendre mon souffle pour la suite de la saison, qui n'annonce dense et bien remplie en textes à écrire, voici une belle nouvelle pour les mois à venir: c'est officiel, je suis en résidence cette saison au théâtre de l'Aquarium, avec le soutien de la région Ile de France.

    Grâce à ce dispositif qui associe un auteur à un lieu pendant plusieurs mois, je vais pouvoir continuer à donner corps à mes Hérétiques dans le lieu même où le spectacle sera créé l'année prochaine. Outre le luxe (parce que c'en est un...) de pouvoir poursuivre l'écriture dans de bonnes conditions, je serai présente avec les spectateurs pour des rendez-vous réguliers de lecture, d'écriture et de rencontres, à commencer par un "Lundi en coulisses" le lundi 8 janvier (j'y reviendrai).

    Une nouvelle maison de théâtre où prendre les habitudes, où faire circuler les textes et les idées.

     

    En résidence cette saison au théâtre de l'Aquarium

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique