• Debout sur la langue, d'Antoine Wauters

    Debout sur la langue, d'Antoine Wauters

     

    Je me rends compte que je n'ai pas encore parlé ici des textes d'Antoine Wauters, je répare ce manque avant l'été, et pour cela je commence par le début, par le texte manifeste publié chez Maelström en 2008,  et qui est comme l'annonce de ses livres à venir.

    Déjà, Antoine Wauters délimite sur la page le terrain resserré de l'écriture, petits carrés de chair à vif et dessous: ça palpite. C'est la langue et la chair mélangées, et la définition première, de ce que c'est que l'écriture, de ce que c'est que la poésie. Déjà, c'est gorgé de forces vitales et presque primitives, et c'est avec les oreilles que ça se lit.

    Et ça se tient debout,  comme on se redresse pour résister, pour être vivant, ça se tient debout comme je rêve que tous les textes le fassent, par la seule force de la poésie, dans toute sa puissance concrète et viscérale.

    Quelques fragments pour écouter la langue:

    "Tout part d'un coup de sang, d'un appel rouge au corps. D'un besoin de passer, d'être passé, traversé sur-le-champ. D'un besoin d'entendre plus que de parler. Tout part d'un cri éclair venu d'en bas, babil ou diable, dense aux entrailles." (p.3)

    "Le corps est plongé dans la glaise qui, tout au fond, est du feu, de l'eau filant rouge, souveraine. C'est là, dans cette alliance montée au ventre, qu'ensemble, main dans la main, fondent l'espace et le temps. Là que le corps redevient l'oreille du monde et, battant sourd le sang, en accouche les voix."

    "La langue, je la cours en tous sens, la pétris de mes peaux jusqu'à la briser net, l'avaler en son centre. Puis je m'y tiens droit, debout, pieds terrés fermement, comme une oreille vissée au trou du fond, une paume ouverte sur un monde intérieur qui me précède et même, me préexiste." (p.12-13)

     

     

    « Le syndrome Shéhérazade, d'Eric PessanLes oiseaux favorables, Amaury da Cunha / Stéphane Bouquet »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Juillet 2014 à 17:44

    Il y a un mouvement...


    Merci pour ce partage.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :