• Emma est morte

     

    Emma est morte

    Photo de répétitions / (c) Jean-Louis Fernandez

     

     Dernier extrait des textes d'Elle brûle, spectacle de la Cie des Hommes Approximatifs mis en scène par Caroline Guiela Nguyen, que vous pouvez voir au théâtre national de la Colline jusqu'au 14 décembre. (puis à Dijon puis à Saint-Etienne puis à plein d'autres endroits on espère la saison prochaine...)

    D'autres extraits ici.

     

    Emma:

    Emma est morte. Emma s’est tuée. Emma ne vous répondra pas, elle ne peut plus répondre de rien. De rien Monsieur. Elle repose en paix. Elle a enfin trouvé la paix. Elle est allongée, là, elle a l’air si calme tout d’un coup. Elle a l’air si douce. Elle a mis du sang partout. C’est le voisin qui l’a trouvée. Les pompiers sont arrivés peu après. Je ne sais pas qui a nettoyé le sang. Il faudrait que je demande ça, qui s’est occupé de nettoyer le sang. J’espère que ce n’est pas Charles qui a épongé son sang. J’espère que sa fille n’a pas vu son corps tordu, les flaques de sang. Elle s’est ouvert les veines, elle a dû perdre connaissance tout doucement, comme on s’endort. Je ne sais pas à quoi elle a pensé juste avant de mourir, à moitié étourdie. J’espère que c’était beau. Elle était dans son bain. On l’a retrouvée nue. On l’a soulevée doucement. On a pris soin d’elle. On a coiffé ses cheveux. On lui a mis sa plus belle robe.

    Je suis désolée Monsieur.

    Elle ne vous répondra pas.

     

     

    « Elle brûle dans l'Encéphalogramme du SpectateurUn pas après l'autre, Carcasse »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :