• En passant par la Lorraine

     

    En passant par la Lorraine

     

    En passant par la Lorraine

     

     

    Metz. Pendant deux week-ends consécutifs, je rencontre les élèves de deuxième année d'arts du spectacle pour un atelier d'écriture théâtrale (2 x 10 heures). Ce n'est pas rien, pour eux, de venir à la fac un samedi et un dimanche, pour une plongée intensive dans ce qui ne leur est pas habituel: essayer, se lancer, écrire, lire ce qu'on a fait, tenter une petite mise en jeu...

    Ce n'est pas rien de sortir des réflexes scolaires, de faire abstraction de toute idée de "résultat", de renouer avec la curiosité (ou la furiosité) sans contrepartie. Ce n'est pas rien d'entendre parler pendant deux jours des dramaturgies et des poésies les plus contemporaines, de se laisser entraîner hors des repères connus et des facilités, de fabriquer, même si le temps est court, un premier pas vers le théâtre pour chacun.

    Pas facile en si peu d'heures, malgré l'attention que recquiert cette plongée,  de ne pas rester générale dans mes retours, de ne pas manquer de subtilité, d'écoute. Alors simplement espérer que ces quelques heures là ouvriront les envies d'en prendre d'autres, pour soi, pour essayer, pour écrire, pour se lancer, pour - comme je le leur demande - tirer les fils, aller au bout de quelque chose, petit objet aussi modeste soit-il pour commencer, mais qui ait déjà sa cohérence, sa nécessité propre. 

    Et pourquoi pas: avoir envie d'aller au théâtre voir des choses inconnues?

     

    En passant par la Lorraine   En passant par la Lorraine

     

     

     

     

     

     

    (Je suis, quant à moi, en terrain connu dans la programmation de ce théâtre-là...)

     

     

     

     

     

     

    « Après la fêteBureau (3) »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :