• EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    23 août, 9h00 : départ pour descendre la Seine de Rouen jusqu’au Havre.

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    Ceci n’est pas une fuite. C’est un glissement. Laissez-moi faire. Quelque mutation s’est opérée entre la chair et le métal, comme on dit que dans le fond des océans le plastique se mêle au poisson. Quelque changement d’échelle : des maisons de poupée qui passent sous mes fenêtres, des jouets qui pataugent en se prenant pour des voiliers, des ponts où nous pourrions étendre la lessive de 17h, et je comprends que ma tête est bien cette antenne plantée à cinquante mètres, mes yeux ces grandes vitres par lesquelles balayer les deux bandeaux des rives de la Seine.

     

    Il y a eu un changement dans la composition de l’odeur de ma peau, les mains surtout. Un mélange de graisse et de ferraille, une pommade. C’est une chimie, tout autant qu’une mécanique. Il y a eu une amplification, dans le bourdonnement des pensées dans ma tête. C’est bien mon ventre, qui vibre d’une énergie que je ne reconnais pas. Ce que je reconnais, par contre, sans aucun doute, de ma constitution passée : cet entêtement à aller de l’avant, à toujours foncer sans paraître rouler des mécaniques mais pourtant : qu’un obstacle se présente sur mon passage et il ne fera pas le poids. Force tranquille, en léger surplomb sur les choses. Etonnamment cela m’est naturel.

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

    EPISODE 5 / LA DESCENTE DE LA SEINE

     

     

    « EPISODE 4 / DEPART DU PORT DE ROUENEPISODE 6 / PASSER LES PONTS »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Déborah Arvers
    Dimanche 9 Septembre 2012 à 17:40

    ça donne envie de vivre l'aventure, merci pour ses petites fenêtres ouvertes sur un univers qui semble à la fois paisible et plein de forces.


    Pensées.


    Déborah 

    2
    Mariette Profil de Mariette
    Lundi 10 Septembre 2012 à 16:00

    Oui c'est exactement ça: un monstre doux qui gronde et qui glisse en même temps! Merci de suivre cette tentative de récit de voyage!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :