• Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

    Redoublant la canicule, voilà que mes textes ont fait transpiré pendant tout le mois de juillet la quinzaine de comédiens inscrits au stage animé par François Rancillac, assisté de Christine Guênon, au théâtre de l'Aquarium.

    Jeudi, veille du dernier jour de stage, ils m'ont fait le cadeau de me présenter leurs projets, et j'ai pu mesurer en quelques heures la qualité et l'intensité du travail abattu, de défrichage et de dramaturgie, puis de mise en scène et de jeu, pour trouver chaque fois une proposition scénique, un espace et un parti-pris. Touchée, bien sûr, et rassurée, qu'il y ait eu matière à partage et jeu, parce que, malgré les années qui passent, j'ai plutôt l'impression d'avancer dans le doute, et d'avoir peur de plus en plus que tout cela ne tienne pas, peur de la fausse piste en permanence.

    Et puis la distance du temps par rapport à certains textes me les a fait redécouvrir, les regarder comme extérieurs à moi et rire des situations qu'ils pouvaient générer sur un plateau.

    Me redire, aussi, à quel point, étant peu (c'est peu dire) metteure en scène moi-même, ces prises de relais sont précieuses et éclairantes, et que sans cela, sans ces tentatives, sans cette énergie et cette confiance dans les textes (ceux qui travaillent au plateau n'ont pas le choix d'avoir plus confiance que moi-même dans l'écriture), écrire serait tout petit, beaucoup plus petit.

     

    Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

    Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

    Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

    Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

    Fin de stage au théâtre de l'Aquarium

     

     

    « 30 secondes de vue verte
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :