•  

     

    Actualités

     

     

    Actualités

     

    Et pour ceux qui ne connaissent pas la coupole de Théâtre Ouvert, sous laquelle nous jouons...

    Aux amis des bulbes, globules, et autres rotondités...

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Avant de prendre le temps de reproduire ici quelques extraits plus détaillés de mes notes sur cette mise en espace à Théâtre Ouvert, dont les représentations sont vendredi et samedi, rappelons-le, voici quelques photos de la deuxième semaine de travail, alors que nous entamons les filages et que le travail se précise de plus en plus...

     

    Actualités

    [Pauline Jambet, les ombres de Maxime Le Gall et Nathan Gabily, les silhouettes de Noémie Rosenblatt et Issam Rachyq-Ahrad]

     

     Actualités

    [Pauline Jambet, Nathan Gabily, Juliette Peytavin et Noémie Rosenblatt]

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Et j'ai donc retrouvé aussi la terrasse de Théâtre Ouvert, à l'histoire légendaire, puisqu'elle a aussi été celle de Jacques Prévert et de Boris Vian... Et puis, bien sûr, le Moulin Rouge...


     

     

    TO

     

    [Paris, novembre 2010]

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Bon, certes, je suis passée à la dizaine supérieure, mais comme je l'écrivais il y a quelques temps, voici un projet qui résonne particulièrement avec des préoccupations personnelles.

    Voici une semaine que j'ai retrouvé Théâtre Ouvert, et l'équipe de ce projet, autour de Cécile Backès et les textes d'Aurélie Filippetti, Maylis de Kerangal, Joy Sorman, Arnaud Cathrine et François Bégaudeau.

    A la demande de Théâtre Ouvert, je suis le "témoin" de cette aventure, je tiens au jour le jour des notes sur la fabrication de cette mise en espace. Les particularités du projet et les règles de l'exercice.

    C'est bien sûr passionnant, de travailler avec six jeunes acteurs (Nathan Gabily, Pauline Jambet, Maxime Le Gall, Juliette Peytavin, Issam Rachyq Ahrad et Noémie Rosenblatt), proches des textes et des problématiques, et de passer par cinq écritures et théâtralités différentes, qui en quelques jours demandent de trouver des solutions simples, un dessin précis, efficace et pertinent. L'enjeu est plutôt excitant et le projet prend forme, je trouve, avec une grande rigueur.

    Plus de détails dans les jours qui viennent, mais n'hésitez pas d'ores et déjà à réserver: c'est à Théâtre Ouvert, Paris 18e, jeudi et vendredi prochain, les 26 et 27, le vendredi à 20h, le samedi à 16h et 20h. Réservations: 01 42 55 55 50.

    A vendredi, donc, et une petite photo prise en répet pour vous mettre en haleine:

     

     

     

    20 ans

     

    "Il ne faut pas se laisser abattre avec les chiffres..."

     

     

     


    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique