• La version bleue

     

    Quelque chose est arrivé dans le texte en cours. Comme une nouvelle porte qui s'ouvre sur une lumière très vive, une fête un peu survoltée, électrique. Une fête plus vaste, à l'échelle d'une ville entière. Et ces nouvelles couleurs donnent l'impression que tout ce qui était écrit avant était en noir et blanc.

    Je ne sais pas encore si cette nouvelle porte est une chance ou un casse-tête à résoudre, s'il faut en faire un texte à part ou tenter de le tisser au maximum avec ce qui est déjà écrit.

    De la mélancolie et de l'euphorie. J'ai l'impression de devoir faire cohabiter dans un même texte de l'huile et de l'eau, en croisant les doigts pour que ce soit durable.

    Alors j'avance et je verrai après pour trancher ce qu'il y a à trancher, pour transformer ce qu'il y a à transformer.

     

    « Rien de spectaculaireDe nouveaux Prodiges® »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :