• Les Loups sont entrés dans Paris

     

    Ou, pour être plus précise, sont arrivés jusqu'à Bagnolet, au théâtre de l'Echangeur, où nous sommes accueillis jusqu'au 6 mai pour deux représentations par jour. Une occasion pour tous, à partir de huit ans, de venir découvrir le texte de Christophe Pellet et le travail de Matthieu Roy et de toutes l'équipe de la Compagnie du Veilleur. Parce que c'est une équipe de belles personnes et de belle exigeance, ce qui ne court pas les rues de Paris ni d'ailleurs.

    Une occasion pour moi de retrouver le spectacle laissé à Angoulême, et qui entre temps s'est joué à Saintes et à Thouars. De voir qu'il est bel et bien vivant, qu'il se teinte d'une liberté nouvelle à chaque représentation à l'intérieur même du travail très précis que Matthieu demande aux acteurs. D'une représentation à l'autre, une fluidité nouvelle, une confiance et une émotion de plus en plus palpable, pour une partition toujours sur le fil.

    A bientôt, dans la semaine?

     

     

    qui a peur du loup?

     

     

    « Carcasse, critiques, chroniquesLes vagues remuent »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :