• Les puissantes

     

    Il y a quelques mois, la chorégraphe Marion Lévy m'a demandé si je souhaitais collaborer avec elle sur un spectacle qui réunirait danse et texte, autour de quatre personnages féminins issus des pièces de Shakespeare. Comment traduire leurs parcours, leur force et leur violence, leur fragilité, leur lucidité ou leur aveuglement, dans les corps des danseuses, dans une énergie vitale, que nous imaginons tantôt très intime, tantôt déchaînée? Comment voir en elles des femmes d'aujourd'hui, de demain? Comment les faire vivre ensemble, et simultanément, sur un plateau? Par quels mouvements, par quels mots, par quelles musiques seront-elles traversées pendant la durée du spectacle?

    Voilà une partie des questions que nous avons commencé à nous poser, pendant une semaine de résidence à Lons-le-Saunier, une semaine passionnante à l'invitation des Scènes du Jura, où, entre mots et mouvement, nous avons commencé à dessiner les grandes lignes du spectacle à venir.

    La parole sera celle qui traverse, qui jaillit, qui fait état des troubles et des métamorphoses. Qui passe de l'infiniment petit d'une vie humaine qu'on peut faucher en une seconde, à une dimension cosmique, peut-être magique.

    Le spectacle sera créé à l'automne prochain à Lons. J'ai l'impression de l'avoir rêvé vraiment très fort avec Marion et son équipe pendant une semaine. Maintenant il n'y a plus qu'à l'écrire.

     

    PS: Comme on peut aisément le deviner, la photo n'est pas de moi, mais a été dénichée sur internet.

     

    « Images du Panier de Mariette à Lillers et Béthune30 secondes à Paris »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :