• Les Puissantes, des mots dans les corps

    Les Puissantes, des mots dans les corps

     

    (c) Guy Delahaye

    Lady M:

    J’ai le cœur le plus solide du monde.

    Je n’ai pas pu rompre, casser la pierre, c’est impossible.

    Je n’ai pas pu redevenir molle, corps de femme aux tétons qui entravent, c’est impossible.

    Je n’ai pas pu perdre le fil de mes objectifs, c’est impossible.

    Je n’ai pas pu perdre la première place, c’est impossible.

    Je n’ai pas pu perdre le nord, c’est impossible.

    Je n’ai pas pu trébucher, c’est impossible.

    Je n’ai pas pu laisser couler une goutte de sueur ou une larme, c’est impossible.

    Je n’ai pas pu desserrer les dents, c’est impossible.

    Je n'ai pas pu flancher, c'est impossible.

     

     

     

    Les Puissantes, des mots dans les corps

     

    (c) Guy Delahaye

     

    Juliette:  

    Le balcon, je l'ai enjambé.

    J'ai escaladé le portail, évité les caméras de surveillance.

    J'ai remonté la rue jusqu'au bout.

    J'ai marché tout droit dans la nuit.

    J'ai fait du stop.

    Je suis montée dans la première voiture qui passait.

    J'ai laissé les yeux du conducteur traîner sur moi.

    A un feu rouge, je suis sortie.

    J'ai pensé aux contes pour les petites filles sages

    A la gueule du loup

    J'ai pensé à toi.

    J'ai marché le long des bars sordides

    J'ai fait semblant de rire et de danser.

    J'ai eu froid.

    J'ai marché encore, jusqu'à ton quartier

    J'ai marché sous la pluie

    Dans la boue du bord des routes

    J'ai marché

    Jusqu'à avoir les pieds qui saignent

     

    Et maintenant

    Maintenant que j'ai tout quitté

    Maintenant au milieu de rien

    Si rien ne se passe, faites que je meure

    Et toi aussi

    Qu'on soit coupés en petites étoiles

    Et que la face du ciel en soit si belle que les gens pleurent.

     

     

    « Apparition des PuissantesAlors Carcasse en décembre »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Novembre 2015 à 07:42

    Je crois que ces textes sont musicaux. Est-ce qu'il s'agit de chansons ?

    2
    Samedi 21 Novembre 2015 à 13:37

    Pas directement, mais ils s'agit de textes dits par des danseuses en dansant, donc la musique et le rythme sont importants. Il y a aussi des musique dans le spectacle, parfois en même temps aussi: un troisième langage qui vient rencontrer le corps et le texte... On pourrait appeler ça des "dansons" au lieu de "chansons"!...

     

      • Samedi 21 Novembre 2015 à 19:32

        Des dansons ! J'aime bien ! Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :