•  

     

    Ma journée, mon écran, ma saison se divisent en chantiers. Les textes que j'écris. Ceux que je lis. Les spectacles auxquels je participe. Ceux que je vois. Les convictions. Les colères. les rencontres.

     

    Tout cela est poreux. Les uns nourrissent les autres.

     

    Ce ne sont pas les idées qui m’intéressent.

    Je ne cherche que des moteurs.

     

     

    Ecrire sur mon travail, pour m'interroger aussi sur le travail. Ses marges. Ses alternatives. Ses hypocrisies. Ouverture d'un nouveau chantier.

     

    Petit oiseau de révolution: projet littéraire sur fond d'intransigeance. Constitution de matière et de moteurs. Etat des lieux mouvant. Présentation des travaux en cours.

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique