• Miquelon (2)

    De Miquelon, on me disait: tu vas voir, c'est encore un autre univers. J'avais du mal à l'imaginer, Saint-Pierre étant déjà pour moi un univers très éloigné de tout ce que je connais...

    Alors pour notre dimanche nous avons programmé une randonnée à vélos, de Miquelon à Langlade, en passant par l'isthme de sable qui rejoint des deux îles et dont on dit qu'il a été formé entre autres par le bois de tous les bateaux qui s'y sont échoués. 25 kilomètres pour l'aller et autant pour le retour. Un départ dans la brume puis la magie de voir les couleurs aparaître une à une, comme une photo que l'on verrait se développer tout doucement jusqu'à saturation. Une petite envie de pleurer, à voir des choses si belles se révéler d'un coup. Un spectacle répété au millimètre, et dont nous étions presque les seuls spectateurs, avec quelques animaux rencontrés sur le chemin.

    Quelques images dans l'ordre chronologique d'un aller et d'un retour. Où le grand calme, le silence et la solitude gagnent même la pensée, qui n'est plus que là, aux aguets, dans le rythme du corps et du vélo, dans l'envie d'avoir des yeux de tous les côtés de la tête.

     

    Miquelon (2)

    Miquelon (2)

    Miquelon (2)

    Miquelon (2)

    Miquelon (2)

    Miquelon (2)

    Miquelon (2)

    Miquelon (2)

    Miquelon (2)

    Miquelon (2)

    (La route de Miquelon à Langlade, 1er juin 2014)

     

    « Miquelon (1)Merveilles et petites victoires »
    Partager via Gmail

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    lehuenen
    Jeudi 5 Juin 2014 à 14:32

    magnifiques photos !! l'archipel dans toute sa splendeur ,sa quiétude , parfois son aspect irréel au sortir du brouillard!!

     

    2
    lehuenen
    Jeudi 5 Juin 2014 à 14:35

    bravo pour l'aller et retour à vélo !!!  vous n'aviez pas choisi la facilité !!!! mais par contre  la possibilité de  faire corps avec la nature

    3
    Jeudi 5 Juin 2014 à 14:49

    Oui, c'était un calme très précieux pour les yeux et les oreilles... Et des images qui me marqueront longtemps...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :