• Miquelon-parenthèse

    Dimanche c'est dimanche. C'est traversée en bateau jusqu'à Langlade et Miquelon. On a beau avoir les yeux qui piquent sur le quai à 7h30, on a beau avoir la trouille que la brume ne se lève pas de la journée, de devoir rouler 25 kilomètres en vélo sous la pluie, on fait le pari de la magie, c'est maintenant ou jamais, dans une semaine on est dans l'avion, on retrouve l'Europe, les villes et les trains, plus possible de ressentir ce choc-là, absolu, qui travaillera longtemps dans les souterrains de la pensée, là où elle rencontre les frissons du corps. Alors on y va, quatre filles dans la brume et le vent, et au bout de quelques minutes on sait qu'on a fait le bon choix. J'avais déjà fait cette route début juin 14 lors de mon premier séjour. L'émotion esthétique est toujours aussi grande. Je n'ai pas parcouru beaucoup de pays, mais pas sûre d'avoir déjà vu ailleurs une beauté aussi grandiose.

    Ballade photo chronologique, c'est parti.

     

    Miquelon-parenthèse

     

    Miquelon-parenthèse

     

    Miquelon-parenthèse

     

    Miquelon-parenthèse

     

    Miquelon-parenthèse

     

    Miquelon-parenthèse

     

    Miquelon-parenthèse

     

    Miquelon-parenthèse

     

    Miquelon-parenthèse

     

    Miquelon-parenthèse

     

    Miquelon-parenthèse

    (Langlade et Miquelon, 20 septembre 2015)

     

     

    « Saint-Pierre, septembre (semaine 1)Miquelon, vidéos. »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :