•  

    En pause pour quelques jours, bonnes vacances!

     

    lyon

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Voici donc, après plus d'un an d'existence de ce blog, le petit best-of des requêtes Google permettant d'y accéder... Ce qui est drôle, c'est que je ne sais parfois pas faire la différence entre les participations au jeu et des requêtes réelles, et je ne sais vraiment parfois pas ce que tu espérais trouver ici, cher lecteur...

     

    Dans la catégorie des meilleures trouvailles et compliments poétiques:

    Nous les nuageophiles

    Carcasse de Dino

    les vagues oiseaux

    mariette de l'espace

    mariette le dernier dino

    carcasse bovary

    la carcasse des nuages

    mariette le dernier dinosaure

    mariette nuageovore!

     navarro est un dino

     nous les mariette

    petit dino de révolution

     

    Dans la catégorie Petite Annonce:

    violette, 20 ans, a peur du loup qui attend sous l'arbre

     

    Dans la catégorie Interrogations:

    Qui a peur de Mariette Navarro?

    la jeunesse: l'âge des idéaux?

    qu'est-ce que c'est peur du loup?

    qui a peur de mariette?

     

    Dans la catérorie Petit curieux, va:

    blog oiseau secret

    Mariette Navarro Philippe Malone

    mariette et son petit oiseau

    mariette nue

     

    Dans la catégorie Fétichiste:

    Mariette Navarro en tongs

     

    Dans la catégorie C'est pas par ici, merci:

    Les ténèbres du présent

    blog navarro 15 ans 77

    décors du feuilleton de navarro

    écran fausse cheminée

    oiseau en tricot

    oiseau le navaro

    pariette navarro

    syntaxe chiffre et mots collés

    tricot petit marin

    tricoter un oiseau

    description d'un lieu qui fait peur

     

    Dans la catégorie, Non c'est vraiment pas par ici:

    mariette 30 secondes à poil

    mariette à poil 30 secondes

     

    Dans la catégorie jeune public:

    Le vent et le petit oiseau

    le petit mariette

    le petit oiseau qu'on peut faire parler

    les paroles de petite oiseau de robot

    poésie le loup commençant par qui a peur

     

    Dans la catégorie Paresseux:

    mariette narro

    mariette navrro

     

    Dans la catégorie Possessif:

    mon petit oiseau de révolution

     

    Dans la catégorie Catégorique:

    la carcasse de mariette est vague

    ça casse les vagues de mariette

     

    Dans la catégorie Inquiet:

    le malaise de la jeunesse

    les pertes de repères dans la jeunesse

     

    Dans la catégorie Amoureux:

    yeux regard travail attirance

     

    Dans la catégorie C'est pas très grave:

    j'ai 20 ans il a 26 ans

     

    Dans la catégorie Prophétique:

    la révolution de mariette

    la vague de mariette navarro

    révolution oiseaux bleus

    perdre mariette dans les vagues de virginia

     

    Dans la catégorie de la signature cachée??:

    mathieu devine petit oiseau

     

    PRIX SPECIAL DU JURY pour la Catégorie Plaît-il???????/ au secours:

    Mariette Navarro nous les

    bébé roi émasculé par un oiseau

    texte de bonne année 2011 juste après le décès d'un bébé

     

    PRIX SPECIAL DU JURY pour C'est bête mais c'est très drôle:

     mariette à bicyclette navarro à vélo

     

    PRIX SPECIAL DU JURY pour  la Déclaration la Plus Emouvante:

    mariette navarro nous manque

    mariette petit ange de révolution

     

     

    A la prochaine...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

    [A l'usage de ma famille et de mes amis qui me demandent souvent "tu fais quoi, après?", "tu es où, la semaine prochaine?" sans que je sois toujours en état de leur répondre dans les détails...]

     

    Le temps de souffler un peu, quelques jours, de savourer la sortie d'Alors Carcasse, et me voilà repartie sur les routes, pour une deuxième partie de saison, finalement, aussi trépidante que la première. Dès demain matin, je rejoins à Ruffec l'équipe de Qui a peur du loup? de Christophe Pellet pour la dernière semaine de travail. Grand plaisir, de retrouver une équipe avec qui nous avons répété en septembre et que je retrouve pour cette toute dernière ligne droite avant la création à Angoulême la semaine prochaine...

    Après Angoulême, une escale à Bordeaux pour retrouver les auteurs de notre atelier "feuilleton radiophonique", avec qui je travaille pour le moment à distance, mais que j'ai hâte de retrouver pour qu'on fasse un point sur l'avancée de ce projet aussi énorme que passionnant.

    Je serai également à Bordeaux le samedi 19 mars pour une lecture d'extraits d'Alors Carcasse au Marché de la Poésie des Chartrons (à 17h30 si je ne m'abuse), en compagnie d'autres auteurs de Cheyne (précisions à venir...)

    Ensuite, la tournée de Qui a peur du loup?, des sauts de puce ici ou là, la sortie de Nous les vagues...

    Et, cerise sur le gâteau un peu chargé, un séjour au Québec au moins de juin pour y animer, comme je l'avais fait il y a 3 ans, une résidence d'écriture internationale organisée par le CEAD. Nous serons à Québec, deux conseillères, six auteurs d'horizons francophones différents et deux semaines de partage, d'échanges, de travail assidu sur les textes, en pleine période du Carrefour international de théâtre de Québec... Je garde de la première résidence un souvenir d'alchimie parfaite et des amitiés profondes, à l'origine de beaucoup des choses que j'ai faites depuis...

    Alors voilà, ça ne se pose pas encore, ça continue à bouger, et maintenant essayer de garder du temps, la saison prochaine, pour écrire? Peut-être, d'ailleurs, parler d'oisiveté...

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    La troisième soirée du festival, dans laquelle j'intervenais, était plutôt consacrée à des rencontres, des duos entre artistes, des improvisations. Je regrette de ne pas avoir filmé, entre autres, Jean-Mar Bourg dans son duo avec Franck Vigroux, il lisait Passeports, d'Antoine Cassars, un texte que je vous invite à vous procurer et à découvrir, à défaut de pouvoir vous le faire entendre. Il n'était d'ailleurs pas sans écho avec le travail de Philippe Malone et le mien...

    Voici donc un aperçu de deux de ces duos, l'auteur Philippe Malone et la danseuse Rita Cioffi, et l'auteur Michel Simonot avec la harpiste Hélène Breschand.

     

     

    Philippe Malone et Rita Cioffi sur un texte de Philippe Malone.

     

     

    Michel Simonot et Hélène Breschand, sur un texte de Michel Simonot

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Ca n'aurait pas eu grand sens de mettre des photos d'un festival sonore sur ce blog, je me suis donc essayé à de courtes vidéos, qui ne rendront pas vraiment compte des nuances du travail des musiciens, mais donneront une petite idée de quelques uns des univers traversés...

    Pour commencer, deux univers très différents, mais où le corps, le geste ont vraiment leur importance, assez fascinant à regarder tout autant qu'à écouter...

     

     

     

    [Franck Vigroux, solo]

     

     

     

    [ Christophe Ruestsch, solo ]

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique