•  

     

    Tonight

     

    Tonight

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Berlin lignes (7)

    (Berlin, septembre 2014)

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Berlin lignes (6)

     

    Berlin lignes (6)

    (Berlin, septembre 2014)

     

    ... Je reprends ma petite série commencée en mars. Parce que cette ville me donne vraiment envie de jouer avec les lignes, les perspectives.

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    (Les Vans, coucher de soleil)

     

    Je reviens d'Ardèche. De la chaleur trouvée pour la première fois depuis le début de l'été. Des rencontres intensives. Du festival Essayages. De l'écriture jetée d'un Grand Opéra. Je reviens des Vans, de Saint-André de Cruzières, de Malarce-sur-la-Thine, de deux jours à rencontrer des habitants tellement différents que la tête tournait un peu, à écouter les histoires du passé et du présent, des migrations et des racines, des hommes et des arbres, des amours et des peurs du loup, des vieilles dames et des toutes jeunes, des expressions et des recettes, des visages, des visages, des visages.

    Je reviens de l'étape suivante, écrire, se jeter à deux (avec l'auteur Stéphane Servant) puis à quatre (avec les musiciens Laura Tejeda et Franck Giraud) sur les premières idées qui passent, fil conducteur qui permette de faire entendre la variété de tout ça, et de partir tout de même dans la fiction, dans la transformation. Puis, se lire toute la matière, se faire écouter les chansons, inventer un déroulé qui tricote les voix et se jeter ensemble dans la gueule du loup, avec chœur recruté en dernière minute et mise en espace absolument improvisée sur le moment.

    Je reviens des discussions, des rencontres, d'une halte tout de même à la rivière (ordinateur à portée de main puisque chaque minute compte), de sourires, de soleil, de l'étonnement de tout ce qui résiste et s'invente dans ce coin du monde-là, avec ses vrais "pionniers", ses vrais indiens, ses vrais questionnements.

     

    (Le décor de ma lecture du samedi à Malarce-sur-la-Thine, devant la bibliothèque perchée sur sa montagne.)

     

    (Le Crieur de la Croix-Rousse a crié en Ardèche, ici à Saint-André de Cruzières)

     

     

    Essayer encore

    (Ecriture au bord de l'eau, pour se rafraîchir les idées)

     

    (Notre QG de travail aux Vans)

     

    (Répétition express du choeur à Chambonnas, une heure avant la lecture du Grand Opéra).

     

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  •  

    Jardins secrets (et inquiétants)

    (Sète, juillet 2014)

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique