• Protéiforme

     

    Cependant qu'on croyait Carcasse bien en sécurité dans un livre _ enfermées, donc, les forces inquiétantes et les entités bizarres _ voilà que Carcasse a trouvé évasion possible, et chair et vie et corps humain, joue les passagers clandestins Carcasse, dans corps-comédien, dans corps accueillant, dans corps empathique.

    Voilà que Carcasse devant plusieurs qui regardent et écoutent, voilà que Carcasse se rallume, lumière et petit peu de feu, grandit Carcasse un petit peu, et quand Carcasse disparaît c'est avec la victoire cette fois d'avoir vécu une vie de plus. 

    Carcasse a donc, soyons-en soulagés, refuge et campement contre les coups du monde dans un corps qui sait rebrancher Carcasse sur le secteur électrique, sur l'énergie maximale.

    Merci Denis Lavant d'être fidèle hébergement de Carcasse autant que passeur.

    Merci à la médiathèque et à la Comédie de Saint-Etienne pour l'accueil et cette soirée-là.

     

    Protéiforme

     

     

    « Traduction d'Alors Carcasse en Langue des SignesVie de train »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    domijour
    Vendredi 23 Mars 2012 à 23:49

    Très touchante à regarder cette traduction en langue des signes.

    Bravo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :