• Qu'est-ce que ça fait, un homme?

    Qu'est-ce que ça fait, un homme?

    Jean-Claude Oudoul dans le rôle de Charles

    Photo de répétitions / (c) Jean-Louis Fernandez

     

    Extrait d'une des parties écrites du spectacle Elle brûle (1)

     

    Alors ?

    Qu’est-ce qu’on fait ?

    On en est où maintenant ?

    Qu’est-ce que ça doit faire, un homme ?

    Je te frappe ? Je commence par là ? Un poing dans la gueule et on n’en parle plus ? Ce serait assez clair, ça ? Ce serait rassurant pour tout le monde?

    Je te provoque en duel ? Je loge une balle dans ta poitrine, et j’attends que tu sois par terre pour poser le pied sur ta tête ?

    Non mais dis-moi, franchement, qu’est-ce que je dois faire ?

    Est-ce qu’il faut hurler ? Est-ce que ça serait bien ? Est-ce que ça serait noble ?

    Qu’est-ce qui est attendu d’un homme, hein ? Qu’il lave l’honneur, qu’il purifie? Qu’il s’occupe de violence sur plusieurs générations ?

    Est-ce qu’il faut que je me mette à haïr tout le monde, par principe, par précaution ?

    Qu’est-ce qu’on fait ? Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ?

    On discute entre hommes ? On se prend un verre, on se regarde dans le blanc des yeux, on règle ça à l’alcool fort ?

    Alors ? C’est marqué où ? C’est quoi le mode d’emploi ?

    Est-ce qu’au contraire ce serait plus décent de tout quitter la tête basse ? De disparaître à mon tour parce qu’on a fait injure à ma virilité ? Il faut me le dire, si c’est ce qu’il faut faire.

    Est-ce qu’il faut m’effacer ? M’excuser de vivre ? Me trouver un désert? Compter les jours qui me restent en dessinant des traits sur les murs d’une grotte ?

    Je peux me taire à jamais, aussi, si c’est mieux, ou au contraire avoir un mot pour remuer un couteau dans chaque plaie.

    Qu’est-ce que ça fait, un homme ? ça serre les dents ? ça serre les poings ? ça reste digne ? ça reste droit ? Ou bien ça continue comme si de rien n’était, « ça vous fera vingt-trois euros, madame Machin, et oui on dirait qu’il va faire de l’orage » ?

    Ça ignore, un homme ? ça ricane, un homme, c’est au-dessus de ça ? ça s’en fout, un homme ? C’est invincible, un homme, c’est ça ? ça cache ses blessures comme des parties honteuses, ça garde le front haut, l’œil sec ?

    Dis-moi, qu’est-ce que fais ? Parce que moi je ne sais pas, vraiment, moi je ne sais pas.

     

    « Elle brûle dans Le MondePremiers pas de Carcasse »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :