•  

    En résidence cette saison au théâtre de l'Aquarium

     

    Avant de couper pour quelques jours, et de reprendre mon souffle pour la suite de la saison, qui n'annonce dense et bien remplie en textes à écrire, voici une belle nouvelle pour les mois à venir: c'est officiel, je suis en résidence cette saison au théâtre de l'Aquarium, avec le soutien de la région Ile de France.

    Grâce à ce dispositif qui associe un auteur à un lieu pendant plusieurs mois, je vais pouvoir continuer à donner corps à mes Hérétiques dans le lieu même où le spectacle sera créé l'année prochaine. Outre le luxe (parce que c'en est un...) de pouvoir poursuivre l'écriture dans de bonnes conditions, je serai présente avec les spectateurs pour des rendez-vous réguliers de lecture, d'écriture et de rencontres, à commencer par un "Lundi en coulisses" le lundi 8 janvier (j'y reviendrai).

    Une nouvelle maison de théâtre où prendre les habitudes, où faire circuler les textes et les idées.

     

    En résidence cette saison au théâtre de l'Aquarium

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Je suis invitée samedi à une discussion littéraire en compagnie de Maïca Sanconie, animée par Bénédicte Heim, intitulée "L'alliage du délicat et du décapant". On y causera littérature et mécaniques d'écriture. Une nouvelle occasion de se laisser surprendre et de se rencontrer...

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Bruits Blancs 2017: la suite en Lozère

     

    Après Paris la semaine dernière, Bruits Blancs reprend en Lozère!

    J'aurai le plaisir de participer de nouveau à la soirée de ce samedi 9 décembre à Lanuejols, près de Mende.

    De nouveaux duos écrivains/musiciens: Sandrine Cnudde et Philippe Foch, Eric Da Silva et Franck Vigroux, David Léon et Hélène Breschand, Michel Simonot et Annabelle Playe, et moi-même avec Christophe Ruetsch.

    Toujours 20 minutes par duo, toujours des rencontres éphémères et magiques.

    Cette soirée se terminera par un banquet et un bal.

    C'est donc au Viala, à Lanuejols, avec les Scènes croisées de Lozère.

     

    Et quelques images de la semaine dernière pour la route:

     

    Bruits Blancs 2017: la suite en Lozère

    Bruits Blancs 2017: la suite en Lozère

    Bruits Blancs 2017: la suite en Lozère

    Bruits Blancs 2017: la suite en Lozère

    Bruits Blancs 2017: la suite en Lozère

    Bruits Blancs 2017: la suite en Lozère

    (c) Michel Simonot

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Bruits Blancs 2017

     

    C'est cette semaine que commence le fameux, l'incontournable festival Bruits Blancs à Arcueil, qui mêle musique, formes audiovisuelles, performances et littérature, sous la forme de concerts, de spectacles, de tentatives et de croisements inattendus entre les disciplines et entre les personnes. C'est à ces rencontres impromptues entre auteurs et musiciens que je participerai samedi 25 novembre, à partir de 16h, à Anis Gras. Je me lancerai dans le remix endiablé d'un texte en cours. Mais je vous recommande vivement de consulter tout le programme. Les festivités commencent mercredi.

    Un petit teaser pour présenter tout ce beau monde:

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Rencontres à Pernand-Vergelesse

     

    Entre deux journées d'écriture béthunoises, j'ai eu la grande joie d'aller me promener jusqu'aux beaux vignobles de la Côte d'Or, et à la Maison Jacques Copeau, pour aller parler mécanique et construction d'histoires et de textes.

    Joie, de côtoyer les collègues et amis auteurs, de dialoguer avec Olivier Neveux, de pouvoir rentrer dans la précision de la fabrique, d'autant que j'ai, en ce moment-même, les mains en plein dans le cambouis.

    Ces espaces sont rares, précieux.

    Face à nous, des étudiants d'écoles supérieures de théâtre. Même si j'ai conscience que les tambouilles d'auteurs ne sont  peut-être pas leur préoccupation première de jeunes acteurs, je pense que ça a beaucoup à voir avec l'apprentissage du métier de comédien, et j'espère que ça aura au moins semé quelques graines de curiosité au milieu des collines rousses.

     

     

    Rencontres à Pernand-Vergelesse

    (c) Dominique Lecoyer.

    Partager via Gmail

    votre commentaire