• Refaire un voyage jusqu'au texte

     

    Refaire un voyage jusqu'au texte

     

    Voilà. Ma série des petits bateaux (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10) touche à sa fin, je cherchais comment parler ici du texte en cours sans en parler, je me suis dit que cette errance photographique reflétait bien le tâtonnement de l'écriture et puis surtout, le territoire du texte, où il sera question du devenir marin, métaphoriquement.

    Il y a les vivants, les morts, et les marins. Je m'intéresse aux marins, ces moitié-disparus la moitié de leur vie, ceux dont la terre n'est pas l'élément et qui côtoient la mort de plus près que d'autres. Je m'intéresse aux marins même n'ayant jamais quitté le sol, marins dans la tête et le ventre, habitants d'un ailleurs. Toujours, je vais voir du côté de ceux pour qui la terre n'est pas reposante, pas accueillante. Ceux dont les villes ne veulent pas, ceux qui sont rejetés au port.

    Ce sont de premières pages, une quinzaine pour le moment, il manque encore le coeur, la mécanique pour rendre ça vivant, pour que le texte puisse se mettre debout. A suivre, donc.

    (Tout cela, ainsi qu'un nouveau texte de commande dont je parlerai très bientôt, une série d'ateliers d'écriture avec des collégiens et des lycéens, de nouvelles responsabilités éditoriales, et d'autres choses à préparer pour les mois à venir, fait que je peux mettre plus de temps à vous lire et à vous répondre. Ne m'en tenez pas rigueur.)

     

    « Refaire un voyage (10)D'autres célébrations »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :