• Se souvenir de Violetta, reprise imminente!

     

    Se souvenir de Violetta, reprise imminente!

    (c) Jean-Louis Fernandez

     

    Début 2011, Caroline Guiela Nguyen et la Compagnie des Hommes Approximatifs créaient Se souvenir de Violetta, d'après La dame aux camélias d'Alexandre Dumas, mais avec la liberté et la recherche poursuivie ensuite autour du Bal d'Emma et du spectacle à venir en novembre prochain, Elle brûle.

    Ce mois de mai, vous aurez la chance de revoir ce spectacle à Vanves (du 16 au 18 à 20h30) et à Dijon au Théâtre Dijon-Bourgogne (le 21 mai à 21h et le 22 mai à 19h).


    SE SOUVENIR DE VIOLETTA

    Très librement inspiré de La dame aux camélias d'Alexandre Dumas fils, de Se souvenir de Violetta de Caroline Masini et de La reine des neiges d’Andersen

    Mise en scène Caroline Guiela Nguyen
    Avec Caroline Arrouas / Lucas Partensky/ Ruth Nüech / Emmanuel Cuchet

    Scénographie Alice Duchange
    Dramaturgie Mariette Navarro
    Création sonore Antoine Richard
    Création lumières Jérémie Papin
    Création costumes Benjamin Moreau
    Régie générale Gilbert Morel

    Production Comédie de Valence - CDN Drôme-Ardèche, coproduction Théâtre National du Luxembourg, Compagnie Les Hommes Approximatifs,
    avec le soutien de la DRAC Rhône-Alpes, la participation artistique du Jeune Théâtre National et la complicité de la Maison des Métallos et du TNP - Villeurbanne

    Durée 1h10'


    Dates de représentations :
    Du 16 au 18 mai 2013, à 20h30, au Théâtre de Vanves
    Les 21 mai à 21h et le 22 mai à 19h au Théâtre Dijon Bourgogne


    Violetta est morte. L’histoire commence comme cela. Par la fin. Violetta est morte, l’histoire est morte.
    6 mois plus tôt, il y avait une chambre bleue d’adolescent et une cuisine hantée par un couple de 75 ans
    6 mois plus tôt, il y avait Violetta et Alexandre. Alexandre était amoureux de Violetta. Il était amoureux pour la première fois.
    6 mois plus tôt, à table, avec ses parents, Alexandre a vu Violetta cracher du sang.

    « Hoy me voy.Carcasse in translation »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :