• Tag dramaturgie

    Résultats pour la recherche du tag dramaturgie :
  •     En ce jour de première à Théâtre Ouvert, voici le "portrait d'une mise en espace" que j'ai essayé de dessiner au fil des répétitions. De l'écriture des textes aux premiers filages. Je n'ai pas encore terminé l'exercice, manquent les dernières étapes... à suivre...   I- Saisir...

    Lire la suite...

  •   Les répétitions de Qui a peur de Virginia Woolf? se poursuivent, les acteurs sont comme des skieurs qui retrouvent la piste et prennent de la vitesse, de la confiance, passent et repassent dans les virages, gagnent en fluidité et en profondeur. Le texte tourne, on reprend autant qu'il le faut...

    Lire la suite...

  •     Nous reprenons Qui a peur de Virginia Woolf? . Nous retrouvons les mots, les déplacements, les impulsions. Les sensations, le rythme. Nous remontons dans le temps. Nous nous promenons dans une forme déjà trouvée, il y a du travail, mais c'est un grand confort quand même, que d'avoir...

    Lire la suite...

  • <!--[if gte mso 9]><xml> <w:WordDocument> <w:View>Normal</w:View> <w:Zoom>0</w:Zoom> <w:HyphenationZone>21</w:HyphenationZone> <w:DoNotOptimizeForBrowser /> </w:WordDocument> </xml><![endif]-->   George et Martha, ou qu'est-il arrivé à Alceste et Célimène? (février 2009)     A mesure que...

    Lire la suite...

  •   Monter sur le ring de verre (janvier 2009)     Un grand carré de verre, de six mètre par six, sera le décor de la pièce, le lieu du huis-clos. Un espace blanc, surexposé, high-tech et cossu. Un ring impeccable, éclairé de lumières crues, où on laisse en entrant manteaux et...

    Lire la suite...

  • En janvier 2009, au début des répétitions de Qui a peur de Virginia Woolf? , j'avais commencé à tenir un blog sur le site du Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine, avec une série de petits textes, autant de fenêtres ouvertes sur la création en cours. A ma connaissance, ils ne sont...

    Lire la suite...

  •   Dans les urgences du moment, il nous fallait, avec Mathieu, prendre des décisions concernant Maladie de la jeunesse . Quoi faire du "monstre" qu'est cette pièce à bien des égards, dans le temps imparti, et maintenant que le travail de l'été a eu le temps de faire son chemin dans nos...

    Lire la suite...

  • ...scène de l’Opéra, il nous semble parfois que les planches « mangent » ses acteurs. C’est comme si tout se noyait dans un aquarium, le son, les mouvements, et les signes de la dramaturgie. Pourtant, tous préfèrent, pour des raisons de prestige,   jouer au Théâtre National, autrement...

    Lire la suite...

  •   Bon, voilà, à tester maintenant à voix haute, une version de Nous les vagues d'une douzaine de pages (au lieu d'une trentaine). Un parcours plus rapide à travers chacune des cinq parties. C'est plus efficace, plus séduisant, aussi, sans doute. Et puis ce sera surtout plus simple à lire et...

    Lire la suite...

  •   Nous avons donc fini cette session de répétitions sur Qui a peur du Loup? Reste du temps de travail en octobre (résidence de la compagnie à Saintes, avec présentation du travail le 4 novembre), puis en mars juste avant la création, au festival La tête dans les nuages à Angoulême. De...

    Lire la suite...