• Une journée avec Elle brûle

     

    Une journée avec Elle brûle

    (c) Comédie de Béthune

     

    Cette semaine, aussi, deux univers qui se rencontrent: celui des Hommes Approximatifs et celui de la Comédie de Béthune où je me rends régulièrement depuis un an maintenant. Et c'était une fierté particulière d'être de ces deux aventures-là et d'être présente lors de leur réunion.

    Jeudi, on a passé une journée avec une soixantaine de lycéens en option théâtre de Béthune et ses environs: visite, atelier d'écriture à partir d'impros, rencontre, spectacle: raconter, partager et espérer que Elle brûle ait un sens chez ces jeunes gens curieux et passionnés. C'était intense et joyeux, de partager l'animation de cet atelier avec mon camarade de collectif Arnaud Ankaert.

    D'autres photos de cette journée ici.

    C'était très fort aussi de revoir le spectacle après plus d'un an pour moi, en étant débarrassée de l'anxiété de la création, de le reconnaître et de voir aussi comme il a pris en fluidité, autonomie, complicité entre les interprètes, douceur et précision.

    Alors oui, j'avais un peu la tête qui tournait en rentrant à la maison, mais ce n'est pas le moment de faiblir, je retourne demain à Valence voir où en est Le Chagrin...

     

    « 30 secondes de Lille à BéthuneLe Chagrin: récits et collection »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Bedimo
    Jeudi 5 Mars 2015 à 11:48

    Ouais Ouais Bethune

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :