• ZAE (Zone à étendre). Extrait.

     

    Extrait de ZAE (Zone à étendre)

    Texte en cours d'achèvement.

    ZAE (Zone à étendre).

     

    Mousse

     

    - Oh, un petit bout de mousse.

    Un petit carré de bienveillance.

    Vous voulez savoir ma théorie?

    Certain d'entre nous sont la mousse et d'autres les cailloux.

    Nous ne sommes pas faits de la même matière. Et nous ne marchons pas pour les mêmes raisons.

     

    - Bien sûr. Nous ne sommes pas un bataillon. Ni une équipe de quoi que ce soit. Nous ne marchons pas du même pas. Quant à la direction, dans peu de temps nous ne serons déjà plus d'accord.

     

    - Eux, devant, des cailloux: la conviction tellement dure. La rage, évidemment. L'endurcissement des luttes qu'ils ont déjà menées. On dit qu'ils ont fait éclater des affaires au grand jour, et qu'ils ont été prisonniers. On dit qu'on les traite comme des terroristes parce qu'ils ne laissent jamais la vérité tranquille. Alors la forêt, pas le choix. Et la rage.

     

    - Qu'est-ce que tu sais de notre rage, petit moineau? Contente-toi de marcher.

     

    - N'empêche. Moi je me sens tendre comme la mousse. Poussé par la curiosité. L'envie d'aimer tout le monde vous voyez?

     

    - On voit.

     

    - J'ai vu les rassemblements sur les places. J'ai vu les premiers départs vers la forêt. La façon dont quelque chose basculait avec le plus grand calme. Chapeau, d'ailleurs, pour le calme. Pas évident, quand on nous prend à ce point-là pour des idiots ou des esclaves. J'ai bien vu comme en face ils perdaient leurs moyens. Plus personne à diriger. J'ai trouvé cette idée géniale, moi qui n'ai pas beaucoup d'idées. Ne pas casser la machine, mais la laisser tourner à vide. Quitter le jeu. Bien vu. Un peuple entier qui glisse entre les doigts, qui se fond dans une forêt. Un peuple entier qui tourne le dos. J'ai eu envie d'être quelqu'un de ce peuple. J'ai eu envie de vous aimer.

    Eh?

    On ne peut pas s'asseoir un petit moment?

    Se rouler dans la mousse?

     

     

    « Carte Blanche de fin de résidence avec Claire DiterziZAE (Zone à étendre) Extrait 2 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :